Maladie bleue et pathologies cardiaques congénitales : l’ADN de l’hôpital Marie-Lannelongue.
Les enfants sont clefs dans l’histoire de l’établissement

L’hôpital doit en effet son nom à Marie-Lannelongue qui se consacra aux enfants malades et démunis en créant en 1895 la Ligue Fraternelle des Enfants de France.

En 1947, le Professeur Blalock, chirurgien auteur de la première intervention chirurgicale pour traiter la maladie des « enfants bleus » vient en France afin de réaliser des opérations sur des congénitaux et former des chirurgiens. Ces derniers seront les initiateurs d’un Centre spécialisé dans la chirurgie cardiothoracique pour enfants, ouvert par l’association Marie Lannelongue.

Depuis, l’hôpital n’a cessé de se consacrer à la chirurgie et aux pathologies congénitales, il a réalisé la première opération à cœur ouvert en Europe sur un enfant en 1955, et première transplantation cardiaque sur un nouveau-né à 6 jours de vie, en 1988, la plus grande série mondiale de transpositions des gros vaisseaux réparées en période néonatale (C. Planché).

Aujourd’hui encore, Marie-Lannelongue opère des enfants venus du monde entier et souffrant de pathologies cardiaques très sévères.

Dans l’esprit qui anime Marie-Lannelongue depuis sa création, les médecins et chirurgiens du Pôle des Cardiopathies Congénitales accompagnent notamment l’association « mécénat chirurgie cardiaque enfants du monde », qui a pour but de traiter en France des enfants souffrant de malformations cardiaques ne pouvant être soignés dans leur pays d’origine.

En 2017 une centaine d’enfants venus du monde entier ont bu bénéficier de nos traitements.