Conférence : « Être Hypertendu, une bonne nouvelle ? » par le Pr Jean-Jacques Mourad

For privacy reasons YouTube needs your permission to be loaded. For more details, please see our Protection des données à caractère personnel.
I Accept

Vous pouvez poser vos questions en lien avec la conférence, par mail en les envoyant à l’adresse suivante : conference@ghpsj.fr

Conférence : Préserver sa santé par une alimentation réfléchie en 2020 par le Dr Olivier Dupuy

For privacy reasons YouTube needs your permission to be loaded. For more details, please see our Protection des données à caractère personnel.
I Accept

Vous pouvez poser vos questions en lien avec la conférence, par mail en les envoyant à l’adresse suivante : conference@ghpsj.fr

Conférence : l’hypnose par le Dr Christian Gory

For privacy reasons YouTube needs your permission to be loaded. For more details, please see our Protection des données à caractère personnel.
I Accept

Vous pouvez poser vos questions en lien avec la conférence, par mail en les envoyant à l’adresse suivante : conference@ghpsj.fr

Conférence Troubles de l’Audition par le Dr Elisabeth Sauvaget

For privacy reasons YouTube needs your permission to be loaded. For more details, please see our Protection des données à caractère personnel.
I Accept

Vous pouvez poser vos questions en lien avec la conférence, par mail en les envoyant à l’adresse suivante : conference@ghpsj.fr

Conférence sur les Vertiges par le Dr Hélène Vitaux

For privacy reasons YouTube needs your permission to be loaded. For more details, please see our Protection des données à caractère personnel.
I Accept

Vous pouvez poser vos questions en lien avec la conférence, par mail en les envoyant à l’adresse suivante : conference@ghpsj.fr

Conférence Chirurgie Robotique par le Pr Xavier Durand

For privacy reasons YouTube needs your permission to be loaded. For more details, please see our Protection des données à caractère personnel.
I Accept

Vous pouvez poser vos questions en lien avec la conférence, par mail en les envoyant à l’adresse suivante : conference@ghpsj.fr

Question du 08/09/2020 – Si une « anomalie » se présente, est-ce que le robot s’arrête et signale ou est-ce le chirurgien présent qui stoppe le robot ?
Réponse du Pr Durand
Dans le cas d’une anomalie du système (mécanique, informatique ou optique), le robot s’immobilise et délivre un message d’erreur. Il n’interrompt cependant jamais le contact visuel du chirurgien avec le site opératoire.
Si une complication chirurgicale survient nécessitant d’interrompre la procédure robot, l’équipe est entrainée à désolidariser en urgence le robot du patient afin de pouvoir reprendre la procédure de manière conventionnelle. Il s’agit fort heureusement d’une occurrence tout à fait exceptionnelle.

Question du 09/09/2020 – Des patients vous ont-ils refusé une intervention à l’aide de ces télémanipulateurs ? Ont-ils le droit de le faire? Que leur proposez vous ?
Ces outils pourraient-ils être utilisé pour des protocole d’anesthésie ?
Vous parlez de « participation du patient » pendant l’intervention ? Pouvez vous donner un exemple? J’ai en tête celle que l’on fait à la fin d’une endariectectomie au moment de desserrer la clampe, ce qui justifie une anesthésie locale.
Réponse du Pr Durand
Je n’ai, pour ma part, en 10 ans d’expérience robotique jamais eu de refus d’un patient. Pour autant, cette possibilité est bien entendu ouverte. Le patient est absolument en droit de refuser, ce qui me conduirait à adresser le patient à un confrère pour réaliser l’intervention par voie d’abord conventionnelle. Je considère, pour les strictes indications dont elle relève, que le bénéfice de l’assistance robotique est tel qu un retour à ma pratique chirurgicale antérieure est peu envisageable
Le monitorage informatisé de l’anesthésie est effectivement en cours d’exploration,
Pour ce qui est de la participation du patient, j’ai dû mal m’exprimer. Les interventions de robotique sont toutes réalisées sous anesthésie générale.

Question du 12/09/2020 – Les séquelles après prostatectomie – dysfonction érectile et incontinence – sont elles amoindries avec cette technologie et si oui dans quelles proportions ?
Réponse du Pr Durand
Question difficile car très liée à la méthodologie des études comparant 2 techniques
L’absence d’étude prospective randomisée en double aveugle comparant prostatectomie ouverte VS robot ne permet pas de placer une voie d’abord devant l’autre de manière certaine. Néanmoins, à partir de meta analyses rétrospectives, on sait que le saignement préopératoire, le taux de transfusion et la durée d’hospitalisation sont clairement en faveur du robot. Pour les résultats fonctionnels, il ne s’agit que de tendances non significatives au plan statistique qui place le robot en avance.