L’endoscopie interventionnelle

Qu’est-ce que c’est ?

L’écho-endoscopie des voies aériennes (EBUS) est un examen qui permet de réaliser une ponction de ganglions médiastinaux (situés dans le médiastin, entre les 2 poumons).
C’est actuellement l’un des examens de référence pour connaitre la nature de ganglions du médiastin.
Il permet également d’effectuer des prélèvements afin de faciliter le diagnostic : aspiration des sécrétions bronchiques, et exploration proximale des voies aériennes (trachée et bronches).
L’exploration se fait habituellement sous anesthésie locale et prémédication, avec un vidéo écho endoscope (tube optique flexible couplée à un échographe permettant de repérer les ganglions) introduit par la bouche.

Que faut-il savoir ?

L’examen n’est pas douloureux.
Il comporte certains risques très rares et généralement sans gravité : réaction allergique à la xylocaïne (utilisée pour l’anesthésie locale), saignements minimes, majoration de la difficulté à respirer, pneumothorax.

Comment ça se passe ?

Le patient est hospitalisé le matin de l’examen en hospitalisation de jour.
Le patient doit être à jeun depuis 4 à 6 heures avant l’examen et ne pas fumer 48 heures avant l’exploration.

L’examen dure entre 20 et 60 minutes et est réalisé par un pneumologue. Il se fait sous anesthésie locale par xylocaïne®, avec un masque permettant de respirer un gaz anesthésiant (le Kalinox®), après une prémédication administrée par voie intra-veineuse 30 à 60 minutes avant l’examen afin d’être détendu lors de la procédure . Dans des cas particuliers (anxiété majeure et irréductible), il est possible de prévoir une anesthésie générale.

Durant l’examen, il est possible de ressentir une impression désagréable lorsque le tube passera au niveau des cordes vocales. Celle-ci n’est que passagère.
Les biopsies ganglionnaires sont indolores.
Le jeun est nécessaire 1h30 après la fin de l’examen en raison de l’anesthésie locale.

Après l’examen, le patient bénéficie d’une surveillance de quelques heures en hospitalisation de jour. Parfois une radiographie de thorax de contrôle s’avère nécessaire.
La sortie de l’hôpital de jour est autorisée par le Pneumologue qui réexamine le patient quelques heures après l’examen au terme de la surveillance.

Quand aurai-je les résultats ?

Les constatations faites par le pneumologue sont données à la fin de l’examen.
Une première lecture (examen extemporané) des prélèvements est parfois réalisée lors du déroulement de l’examen par un médecin anatomopathologique et peut donner des indications.
Les résultats définitifs des prélèvements seront communiqués entre 2 et 5 jours. Un compte-rendu détaillé est adressé au médecin traitant et peut être adressé également au patient.