Qui sommes-nous ?

L’Hôpital Marie Lannelongue est un centre d’excellence dans la chirurgie du thorax, des vaisseaux et du cœur, du nouveau-né à l’adulte.

Il traite les malformations congénitales du cœur, les maladies et les tumeurs de la cage thoracique, les hypertensions artérielles pulmonaires et les cardiopathies valvulaires ou les maladies coronariennes.

Pour traiter ses patients, l’Hôpital Marie Lannelongue a développé de longue date des programmes de transplantation du cœur, des poumons, du bloc cœur-poumons chez l’adulte et l’enfant.

Il est un centre d’innovation pour les remplacements de la trachée par tissus autologues ou les endartériectomies pulmonaires vidéo-assistées sous arrêt circulatoire en hypothermie profonde pour traiter les séquelles d’embolie pulmonaire.

Au-delà de ses activités de chirurgie thoracique et cardio-vasculaire conventionnelles ou thérapeutiques instrumentales par cathétérisme, l’Hôpital Marie Lannelongue est le centre de référence national français des cardiopathies congénitales complexes. Il est également l’un des 5 centres experts au monde en mesure de traiter chirurgicalement l’hypertension artérielle pulmonaire thromboembolique. L’hôpital Marie Lannelongue est le cofondateur avec l’hôpital Gustave Roussy de l’Institut d’Oncologie Thoracique.

Marie Lannelongue est un établissement privé à but non lucratif où l’ensemble des prises en charge hospitalières se fait sans aucun dépassement d’honoraire.

Il est une composante de l’Université Paris-Sud et dispose de Professeurs de médecine et chirurgie exerçant en son sein. Il développe des programmes de recherche de pointe comme le développement d’un poumon artificiel et il dispose d’une unité INSERM sur les maladies vasculaires pulmonaires.

Le défi cœur-poumon-cancer : un enjeu vital de santé publique

Les pathologies cardiaques et pulmonaires sont les premières causes de décès en France.

• Chaque année en France, entre 110 000 et 120 000 Français sont frappés par un infarctus du myocarde et plus de 500 000 français souffrent d’insuffisance cardiaque.

• Entre 6 500 et 8 000 enfants naissent avec une malformation cardiaque.

• Dans le même temps les cancers se sont multipliés et près de 30 000 personnes décèdent chaque année du cancer du poumon, faisant de ce cancer le plus mortel.

L’hôpital Marie Lannelongue : une expertise consacrée au développement de la chirurgie d’excellence coeur-poumons-cancer

Depuis 60 ans, l’hôpital Marie Lannelongue est à la pointe de la recherche et du traitement des pathologies cardiaques et pulmonaires, du nouveau-né à l’adulte. L’expertise et la renommée internationale de Marie Lannelongue en font ainsi l’un des plus grands centres chirurgicaux de la spécialité.

Chaque année plus de 8000 patients sont pris en charge et plus de 3500 interventions chirurgicales sont effectuées, en chirurgie cardiaque de l’adulte, chirurgie cardiaque congénitale (nouveau-né, enfant, adulte), chirurgie thoracique, chirurgie vasculaire et transplantations.

Les enjeux de Marie Lannelongue, établissement spécialisé dans le cœur, le thorax et les vaisseaux sont de rester un centre de référence international dans ces domaines en développant et diffusant toutes les nouvelles techniques les plus sophistiquées dont la simulation et la « chirurgie guidée par l’image » afin d’améliorer la précision et la fiabilité des procédures chirurgicales ou interventionnelles.

Son hyperspécialisation dans les domaines thoracique, cardiaque et vasculaire lui a permis d’acquérir une expérience telle qu’il est capable de traiter au-delà des chirurgies les plus courantes, les cas les plus complexes et les plus rares.

Maladie bleue et pathologies cardiaques congénitales : l’ADN de l’hôpital Marie Lannelongue.
Les enfants sont clefs dans l’histoire de l’établissement

L’hôpital doit en effet son nom à Marie Lannelongue qui se consacra aux enfants malades et démunis en créant en 1895 la Ligue Fraternelle des Enfants de France.

En 1947, le Professeur Blalock, chirurgien auteur de la première intervention chirurgicale pour traiter  la maladie des « enfants bleus » vient en France afin de réaliser des opérations sur des congénitaux et  former des chirurgiens. Ces derniers seront les initiateurs d’un Centre spécialisé dans la chirurgie cardiothoracique pour enfants, ouvert par l’association Marie Lannelongue.

Depuis, l’hôpital n’a cessé de se consacrer à la chirurgie et aux pathologies congénitales, il a réalisé la première opération à cœur ouvert en Europe sur un enfant en 1955, et première transplantation cardiaque sur un nouveau-né à 6 jours de vie, en 1988, la plus grande série mondiale de transpositions des gros vaisseaux réparées en période néonatale (C. Planché).

Aujourd’hui encore, Marie Lannelongue opère des enfants venus du monde entier et souffrant de pathologies cardiaques très sévères.

Dans l’esprit qui anime Marie Lannelongue depuis sa création, les médecins et chirurgiens du Pôle des Cardiopathies Congénitales accompagnent notamment l’association « mécénat chirurgie cardiaque enfants du monde », qui a pour but de traiter en France des enfants souffrant de malformations cardiaques ne pouvant être soignés dans leur pays d’origine.

En 2014 une centaine  d’enfants venus du monde entier ont bu bénéficier de nos traitements.

Le Professeur Jurgen HORER chirurgien cardiaque congénital d’excellence anime ce pôle historique de l’Hôpital Marie Lannelongue.

Par un fonctionnement original et spécifique, l’hôpital Marie Lannelongue a su développer un établissement unique pour répondre à ses ambitions.

Unique par son statut singulier

Établissement privé à but non lucratif, l’hôpital est géré par l’association loi 1901 Marie Lannelongue. Les praticiens utilisent ainsi tout leur temps au service de leurs patients, mais aussi au service de la recherche dans leur spécialité.

Marie Lannelongue étant financé par des fonds privés, il a besoin en permance de donateurs (personnes physiques et entreprises).

Unique par le système de gouvernance

Une équipe de médecins dirige l’hôpital Marie Lannelongue. À sa tête, se trouvent le Pr Elie Fadel, en charge de la stratégie médicale et du développement de la recherche et de l’innovation et le Dr Olivier Vallet, spécialisé en économie de la santé, responsable de la stratégie et du développement économique.

Unique par sa taille médiane, dans un monde hospitalier en constante concentration

Cette condition est un atout pour répondre plus facilement aux attentes actuelles des patients : qualité des soins, mais aussi sur une prise en charge personnalisée et chaleureuse et une relation directe et de respect entre médecins, soignants et patients.
Cet état d’esprit « maison » constitue une des forces de l’établissement.

Unique par le niveau d’excellence dans les domaines cardiaque, thoracique et vasculaire

L’expertise de l’hôpital Marie Lannelongue en fait l’un des premiers établissements au monde dans la prise en charge des pathologies cardio-thoraciques et vasculaires de l’adulte et de l’enfant.

Il est l’hôpital de recours dans ses spécialités pour de nombreux CHU français ou hôpitaux étrangers.

Unique par sa culture de l’innovation et du partage de l’excellence

L’activité de recherche est liée à la culture de l’innovation qui anime depuis toujours les praticiens de l’hôpital.
L’établissement met à disposition de ses praticiens les moyens les plus performants afin de faire avancer la recherche : un laboratoire de recherche chirurgicale, une unité de recherche INSERM sur les maladies vasculaires pulmonaires, une Unité de Recherche Clinique et un laboratoire de simulation chirurgicale.

L’hôpital a contracté de nombreux partenariats avec d’autres établissements français et internationaux renommés en matière de soins, de recherche et de formation des praticiens. En 2012, l’Institut d’Oncologie Thoracique (IOT) a été créé avec l’hôpital Gustave Roussy, à Villejuif, Centre de Référence européen dans le traitement du cancer.

Enfin, l’hôpital est l’un des sites d’enseignement des Facultés de Médecine et de Pharmacie de l’Université Paris-Sud et entretient des partenariats avec plusieurs universités étrangères dont Stanford en Californie, Columbia de NewYork, Toronto, Montreal etc. Marie Lannelongue accueille chaque année en plus de ses internes et étudiants français de nombreux médecins seniors étrangers.